Je suis alsoomse

Je dépose mon journal lorsque ma mère, Nuna, vient s'asseoir près de moi. Ma mère n'a jamais supporté l'idée des pensionnats, mais nous, on n'avait pas le choix.

- Je t'ai préparé une soupe chaude puis du pain bannique pour dîner quand t'es prêtes.

Elle me regarde d'un air triste.

- Tout le monde a hâte à te revoir Alsoomse, même si tu te sens différente, dans mon coeur, tu es toujours ma petite fille.

Ma mère se lève puis me fait un bisou sur le front, avant de partir en direction de la maison. Je ne me souviens pas comment j'ai passé ma dernière journée ici. Je ne croyais pas que c'était ma dernière journée. J'étais trop jeune pour comprendre ce qui se passait. J'avais seulement sept ans quand ils m'ont enlevé de ma famille, de ma culture, de ma vie. Ils sont venus sans avertissement.

Je suis alsoomse

Mireille Belzile

Grade 10

École des Quatres-Vents
Peace River, Alberta

J'ai choisi cette question parce que je trouve les réconciliations des autochtones intéressantes.

Related Essays

  • Reconciling With Canada's First Peoples

    Reconciling With Canada's First Peoples

    Michelle Xie

    Vancouver, British Columbia

    I chose to write about reconciliation because I wanted to contribute to the positive change with regards to Indigenous rights.

  • Montréal, autochtone?

    Montréal, autochtone?

    Bernadette Veilleux-Trinh

    Montréal, Quebec

    J'ai choisi ce sujet parce que la question de la cohabitation entre les différents peuples me touche.

 
View all essays